La Chapelle sur Vire


A la Chapelle sur Vire, ce qui frappe essentiellement, c'est le climat de recueillement, c'est la piété silencieuse et méditative.

Dans le vallon tranquille, éloigné des agglomérations bruyantes et des grands axes de la circulation, on est heureux de trouver un lieu de prière consacré à la Vierge Marie. Tout au long de l'année, viennent s'y recueillir ceux qui ont besoin d'exprimer leur confiance, leurs soucis, et de retrouver la paix intérieure, mais aussi de manifester leur reconnaissance à Notre-Dame. Les nombreux ex-votos qui recouvrent totalement les murs en sont le témoignage. 

Notre-Dame sur Vire est invoquée sous le nom de "Mère de Miséricorde".

Sainte Anne, portant la Vierge Marie, portant elle-même l'Enfant Jésus.

 Notre-Dame sur Vire, vénérée depuis le XVIème siècle. 

Sainte Marie Madeleine Postel


Saint Antoine de Padoue

Saint Jean Eudes

Saint Joseph


Au maître d'autel, on peut admirer les quatre albâtres du XVème siègle (Northimgam) : la porte du tabernacle représentant le 3couronnement de la Vierge" et, de chaque côté, Saint Hubert et Saint Fiacre ; aux extrémités du rétable "une adoration des mages" et "la résurrection du Christ".


Un peu d'histoire

1197 : Robert de Trégoz appelle trois moines bénédictins de Hambye pour fonder un prieuré en l'honneur de Notre Dame. Tout au long des siècles, des pèlerins vont venir y prier la Vierge, même pendant la tourmente révolutionnaire.

1886 : fêtes du "Couronnement"

1895 : Une troisième chapelle est construite pour mieux répondre aux besoins du pèlerinage, où sans cesse continuent d'affluer les foules.

 

 

~~Retour~~