Lithaire : Église Saint Thomas


 La première pierre a été posée en 1896 et elle fût consacrée le 1er dimanche d’octobre 1897. Elle remplaçait une église érigée sur le mont. De style néogothique, en pierre, toutes les ouvertures sont en forme d’ogive presque arrondie. La tour carrée du clocher est surmontée d’une flèche octogonale, flanquée de 4 clochetons sculptés.


L’autel qui repose sur trois colonnes arrondies est réalisé en granit de Saint Michel de Montjoie. Plusieurs objets inscrits à l’inventaire des monuments historiques sont présents dans le chœur.


Sainte Opportune

Sainte Opportune, née à Exmes vers 720 près d'Argentan était abbesse de Monastériolum situé pense-t-on à Montreuil-la-Cambe.  On lui attribua plusieurs miracles au point qu’elle a mérité le titre de « thaumaturge de la Normandie ».

Sainte Barbe

 est généralement représentée en jeune fille, avec la palme de martyre, elle peut porter une couronne, un livre. Une tour à trois fenêtres (en référence à son adoration de la Trinité), un éclair constituent également d'autres de ses attributs. Elle peut également porter une plume de paon, symbole d'éternité, ou fouler à ses pieds son père qui est aussi son persécuteur.

Saint Etienne

Différents attributs de la statue de Saint-Étienne qui permettent de la reconnaître :

Une chasuble, appelée dalmatique, qui était portée par les diacres. Saint-Étienne était diacre.

Le livre des évangiles qu’il tient dans la main gauche.

Une palme dans la main droite, le symbole des martyrs. 

Un tas de pierres à ses pieds. C’est le signe de son supplice. Lapidé vers 31 à Jérusalem, Saint-Étienne est le premier martyr du christianisme.