Valognes : Abbaye de Notre Dame de la Protection

L’Abbaye bénédictine NOTRE DAME DE PROTECTION est bientôt quatre fois centenaire, puisqu'elle a été fondée à Cherbourg en 1623. Chassée de cette ville par une épidémie de peste dès 1626, la Communauté s'établit alors à Valognes, où sans tarder, s'élevèrent les bâtiments de la nouvelle abbaye.

 

Plus tard, la Révolution de 1789 obligea les sœurs à fuir leur monastère et à vivre clandestinement dans les environs. Cependant, elles réussirent toujours à se retrouver pour prier ensemble et célébrer l'Office divin.

 

Après la Révolution et la réinstallation rue des Capucins, deux autres tourmentes éprouvèrent la Communauté. Ce fut d'abord, en 1904, avec la Loi contre les Congrégations religieuses, la menace très grave de fermeture et d'expulsion à laquelle les sœurs échappèrent de justesse. Ce fut ensuite, bien sûr, la seconde Guerre mondiale. Valognes se trouva au cœur du Débarquement de 1944 et de son cortège douloureux de bombardements intenses. Le monastère lui-même se trouva gravement endommagé. Il fallut restaurer des bâtiments et l'église.

Le monastère retrouva son titre d'Abbaye en 1953. Et la première Abbesse depuis la Révolution, Mère Hildegarde Trabarel, 13ème dans l'histoire de la Communauté, put recevoir la Bénédiction abbatiale des mains de Mgr Guyot, Evêque de Coutances. ( Source ici )

Saint Nicolas

Saint Benoît